Le FLE

Enseigné à des non francophones, dans un but culturel, professionnel, académique ou touristique, le Français Langue Etrangère est né vers 1950 d'une volonté politique de mettre en oeuvre un enseignement du français visant à fournir une méthode destinée à l'apprentissage de la langue française à l'étranger. A partir de 1982, et sur recommandation du ministère de l’Education Nationale, le FLE devient une discipline à part entière. Il  est enseigné en France et dans 136 pays  étrangers  dans des institutions officielles françaises comme les centres culturels dépendant des ambassades de France, les Alliances Françaises ainsi que les établissements primaires, secondaires et supérieurs locaux.( 48,7 millions en 2014- https://www.francophonie.org/)

En 2010, le Ministère des affaires étrangères crée l’Institut Français, destiné à devenir la vitrine du FLE à l’étranger. En France, pour les adultes, cet enseignement est dispensé au sein des universités, des grandes écoles, des associations ou d’autres organismes proposant des cours de langues (324 000 étudiants en 2016).

Avec la généralisation de la mobilité étudiante, la demande en FLE a notablement augmenté (+85% entre 2000 et 2016 dans le supérieur - education.gouv.fr). Afin d'assurer la qualité de l’enseignement depuis 2007, les ministères de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, des Affaires étrangères, de la Culture et de la Communication ont lancé le Label Qualité FLE avec 5 critères d'évaluation : l'accueil et l'hébergement, la qualité des cours et de l'enseignement, les locaux, la gestion.  Chaque année, le service de français de l’INSA de Lyon accueille entre 500 et 600 étudiants des trois cycles ; une trentaine de nationalités sont représentées.